Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Matinée bulle dans notre hôtel en attendant que notre ami Daouda vienne nous chercher pour rejoindre l'aéroport.

Voici donc une première histoire africaine.

C'est l'histoire d'un grand ponte du Ministère des Routes du « Maligal » qui rend visite à son homologue français. Il est convié à passer la soirée dans sa résidence secondaire à l'écart de Paris. Le soleil décline, il fait doux, ils prennent un whisky sur la terrasse.

Ahmadou : Mais comment as-tu fait pour te payer cette superbe maison. Je connais les salaires des fonctionnaires français … Tu as hérité ou quoi ?

Hubert : Tu vois l'autoroute, là-bas au loin ?

Ahmadou : Je vois …

Hubert : Ben c'est ça …

Deux ans plus tard, Hubert rend la politesse à son nouvel ami.

La villa dans laquelle il est reçu n'a rien à voir avec la sienne. Du luxe, du luxe, à la mode africaine.

Hubert, un whisky à la main : Mais comment as-tu fait pour payer cette superbe villa ? Tu as hérité ou quoi ?

Ahmadou : Tu vois l'autoroute, là-bas au loin ?

Hubert, scrutant désespérément l'horizon : Ben non, je vois pas …

Ahmadou : Ben c'est çà …


 

Bon, ça ne fait pas rire Cath. Pas sûr qu'elle est compris... Et toi ? Rassure-moi !!!

Bon, le temps passe lentement, et je voudrais économiser mon livre « Le premier miracle » de Legardinier.

 

Une deuxième histoire africaine.

C'est un hippopotame qui se prélasse dans la vase, sous les branches d'un palétuvier. Soudain, toc, un scorpion se laisse tomber sur son dos.

« Hé, le gros, tu m'emmènes de l'autre coté de la rivière, j'ai un rencard urgent ... 

- Ca va pas le morpion ? Je ne vais pas me laisser commander par un truc qui pèse à peine 20 grammes !

- Réfléchis vite, mon vieux. Une piqûre du truc de 20 grammes et tu rejoins le pays de tes ancêtres »

La grosse bête se laisse convaincre et prend pesamment le large.

Pourtant, arrivé au milieu de la rivière, il remplit ses ballasts et commence à se laisser couler. »

« Eh, fais pas l'idiot, je ne sais pas nager … Arrête ou je te pique ! »

Mais l'Hippo poursuit sa descente.

Le scorption le pique...

Alors l'Hippo, fataliste :

« Ben tu vois, mon frère, c'est ça l'Afrique ... »


 

Bon, bon, d'accord, je reprends mon livre …


 

Daouda, notre chauffeur est là à l'heure. Nous remontons donc vers Dakar et l'aéroport.

Quelques photos de bord de route pour Thérèse. « Rien n'a vraiment changé depuis que tu les as quittés ».

Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert

Par contre cela peut changer maintenant. Il y a une autoroute qui descend vers le sud sur environ 50 kms. Le nouvel aéroport à 30 Kms au Sud devrait être inauguré bientôt. Et le « New Dakar » est dans les cartons … des chinois !

Une photo symbole : Cette voiture hors d'age avec ses 2 moutons sur le toit vient de franchir … le péage de l'autoroute !

Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert
Mardi 29 août 2017 – Joal to … Praia au Cap Vert

Arrivée à Praia dans la soirée pour ce que nous considérons comme un bizutage capverdien. 40 minutes pour obtenir nos visas malgré une file d'attente étriquée de 6 personnes. Un chauffeur de taxi qui tourne en rond. Et un hôtelier (italien) qui attend la mi-temps pour venir nous ouvrir. «Ma qué, vous aviez écrit que vous seriez là à 21h00, pas à 21h15 »

On se calme et on ouvre le paquet de gâteau de secours ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thérèse 31/08/2017 22:32

Merci pour les photos des bords de route... oui, oui, c'est bien ça... Je m'y retrouve plus que dans les photos des hôtels ... Nous avons plus connu en saison sèche! au mois d'août nous étions en France.

Axelle 30/08/2017 07:21

Jsuis pas sure d'avoir compris la 2nde, la 1ère je la connaissais ! Vos photos me rappellent de jolis souvenirs, et il est vrai que c'est comme si rien n'avait changé ... Et le rosé il y en avait de secours :p ? Hate de voir les premières photos du cap ! Bisous