J52 – Mercredi 17 février 2016 - En guise de bilan …

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Voyage retour impeccable !!!

Avion à l'heure à La Havane. Avion à l'heure à Madrid. Arrivée à 18h00 à Lyon.

A 18h20 nous sortions de l'aéroport. A 18h30, nous étions au volant de notre voiture. A 20h30, nous étions à La Reposière !

Et pour devancer vos questions, voici un premier bilan de notre voyage. Il ne me restera qu'à mixer les photos dans les articles ...

D'abord, une précaution d'usage. Tous nos voyages se sont bonifiés avec le temps. La dure vie (!) de routards s'estompe. Les souvenirs prennent du relief. Il n'y a pas un voyage que nous regrettons.

Du Mexique, nous retiendrons essentiellement cette découverte de ce que fut la civilisation Maya. Ces milliers de cités réparties sur un territoire immense couvrant la péninsule mexicaine, le Guatemala, le nord du Honduras. L'équivalent, aux antipodes des civilisations égyptiennes ou grecques. Même s'ils n'ont pas découvert la clé de voûte et la roue ...

Sinon, nous avons observé avec beaucoup de réserve la « miamisation » de toute la côte Est. Ce qui attend maintenant Cuba ...

Et nous n'avons pas du tout apprécié d'apprendre la disparition de ces jeunes après qu'ils aient fait l'objet d'un contrôle par la police. Nous avons bien fait de nous centrer sur la péninsule et d'éviter Mexico et ses environs.

Au Guatémala, en dehors de la seule cité Maya en cours de restauration, nous avons apprécié la ville hispanique d'Antigua, les volcans, notamment ceux qui entourent le lac d'Atitlan, et surtout les « indigènes » (il paraît qu'ils n'aiment pas que l'on dise « indiens ») descendants des mayas.

Grâce au témoignage de Rigoberta Manchu, nous avons découvert de l'intérieur l'ostracisme dont ils étaient victimes.

Grâce à Miguel-Angel Asturias, nous avons découvert aussi la main-mise des États-Unis sur les pays d'Amérique latine, à travers la Fruit Limited Company et … la CIA.

Le Guatemala est désormais une démocratie mais les rouages internes de ce pays sont tels qu'on a l'impression que ce sont toujours les mêmes qui tirent les ficelles et que cela va, hélas, durer. Nous ne parierons pas un quetzal sur Jimmy Moralès, leure nouveau président, ancien humoriste.

Juste un mot sur le Bélize pour dire notre déception. Mais, c'est bien de notre faute. A partir d'un joli nom, « Belize », on se fait tout un film. Bon, nous avons trouvé sur l'île de San Pédro la douceur de vivre que nous avions espéré sur le continent. Mais là-aussi la « miamisation » va vite rendre le « Caye» écœurant, comme le guide de snorkeling qui vient prendre le requin dans ses bras pour permettre à ses clients de dire « j'ai touché un requin ».

Des quatre pays que nous avons visités, Cuba est sans conteste celui qui nous aura le plus interpelé.

D'abord parce que c'est l'histoire en marche. Après la conquête espagnole, l'asservissement américain, la révolution, on ne peut imaginer que le pays reste figé dans ce système communiste étouffant et sans avenir. Encore quelques années et les derniers dinosaures auront disparu. La fin de l'embargo devrait contribuer à libérer les énergies qui s'évaporent aujourd'hui avec sa jeunesse.

Deux révélations : les villes développées lors de l'occupation espagnole et … le Ché. Nous avons découvert le Ché adolescent. Nous aspirons à découvrir sa perception des années qui ont suivi. Comme c'est quelqu'un qui écrivait beaucoup, et avec talent, nous ne devrions pas manquer de matière.

Dans les autres bons cotés de Cuba, citons les « casas particulares » qui se sont développées au fur et à mesure que les hôtels d’état se sabordaient. Ce principe de contournement, que l'on retrouve aussi dans la survie des voitures américaines miraculées nous a séduit.

La plongée : décevante. Vive l'Egypte !!!

Les langoustes. Oui, lorsqu'elles sont fraîchement pêchées. Décongelées, elles sont franchement décevantes. Enfants gâtés, va ...

Les Pina Colada ? Oui, lorsque l'ananas est bien sucré et le rhum bien dosé. Sinon, là-aussi c'est décevant. Rien de pire qu'une jolie terrasse sous le soleil avec vue sur la mer et un Pina Colada décevant. Les mojitos, c'est plus facile, ça va ...

Cath insistera sur la gentillesse des gens, dans les 3 pays traversés. C'est vrai que dans ce domaine, nous, Français, nous avons plus de leçons à recevoir qu'à donner...

Sa déception concerne la faiblesse de l'artisanat. les broderies machine présentées comme un travail à la main.

Ensuite, en vrac, le problème de la langue. Le Routard pas à jour et pas toujours de bon conseil. Le coté open-poubelle du Guatemala. La propagande cubaine. L'absence de vitres aux fenêtres. Le bruit : Les coqs, les chiens, les « Mariaaaaa », la musique dans les restaus...

7 semaines, ce fut un peu long pour l'Amérique Centrale. Mais peut-être que dans quelques mois, nous réviserons ce jugement.

Merci à chacune et chacun d'entre vous de nous avoir suivi et au prochain voyage ! Parmi les pistes déjà évoquées, Chili/Île de Pâques/Polynésie/Japon ou Mongolie/Chine/Tibet ou States/Canada...

Affectueuses pensées à Chacune et chacun.

Catherine et Jacques

Zoom sur l'Amérique Centrale et Cuba
Zoom sur l'Amérique Centrale et Cuba
Zoom sur l'Amérique Centrale et Cuba

Zoom sur l'Amérique Centrale et Cuba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yannick 09/03/2016 22:34

Eh oui, j'ai toujours un train de retard .... Mais c'est pour la bonne cause (vive Duranton consultants pendant que son fondateur découvre le monde !). J'avais retenu que vous rentriez début mars ... Erreur ! Du coup j'ai rate l'anniversaire de la semaine dernière où je vous imaginais roulant des cigares sur vos cuisses à La Havanne. Du coup, je ne raterai pas celui de demain !! Pardon Cath !! Merci pour vos images et vos impressions à chaud. Ça me servira sûrement pour quand je déciderai de faire mon tour du monde à moi. Pour l'instant c'est un peu monotone mais je finis par bien connaître la France .... Je vous embrasse avant d'appeler JD demain !

Pastel 18/02/2016 22:05

Étonnant votre voyage,surtout à Cuba
Je ne comprends pas les 'intellectuels de gauche' qui il y a environ 20 ans étaient aussi admiratifs du régime de Cuba.....
Je vous souhaite un bon repos au coin du feu .

Stinadanse 17/02/2016 23:16

Que dire : pour moi c'était très agréable de vous suivre jour après jour et de découvrir vos photos, les gens, les paysages, vos impressions etc.. Bref encore un beau voyage. Bravo à vous.

Lilly 17/02/2016 23:05

Bon retour chez vous!
C'était un plaisir de vous suivre.
A tres vite.
Gros bisous