J7 – Jeudi 24 juillet : De Jackson Hole à Grand Canyon via Denver et Phoenix

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Arrivée à l'aéroport. Checking out pour le 4 x 4 : 2 minutes, comme tout le monde l'annonce.

Petit déjeuner en attendant le départ. Pancakes peu cuites pour Cath, muffins pour Jolhan. Je termine les restes en alimentant le carnet de route grâce à une prise murale. La chasse aux watts continue.

10h28 : Départ : Frontier Airlines 154. On time.

11h52 : Arrivée à Denver.

J7 - Transit à Denver 1 J7 - Transit à Denver 3  

 

Déjeuner au Panda Express. Nous découvrons le fast food made in China. C'est très bon. Il y a des légumes. Un peu épicé toutefois.  

J7 - Transit à Denver 5 J7 - Transit à Denver 10

On s'arrête devant un mur "Recharge your devices's life" pour recharger PC et appareil photo. Pas de connexion Internet possible. Mon PC, qui commence à ramer, doit en être la cause. Il va nous être difficile d'alimenter le blog Myrtilles et Marmottes.

14h01 : Départ : Frontier Airlines 857.

J7 - Entre Denver et Phoenix 2 J7 - Entre Denver et Phoenix 11 J7 - Entre Denver et Phoenix 16

14h49 : Arrivée Phoenix

Une chaleur écrasante, près de 43 °C. On comprend mieux pourquoi les gens nous disaient "Phoenix, hot".

Une navette nous amène à la gare de location de voitures. La centrale de réservation "e.locationdevoiture"a choisi pour nous la compagnie "Dollar". César a l'air sympa et ressort des souvenirs scolaires "Comment alley vo ?". Il passe l'essentiel du temps à essayer de nous fourguer une assurance complémentaire à 4 dollars par jour pour couvrir les risques de crevaison, panne de batterie, oubli des clés à l'intérieur de la voiture. On tient bon, il finit par faire la gueule et nous expédie. On descend chercher la voiture. Une jeep cherokee de chez Dodge, bleue. Un cran moins bien que la première. Il n'y pas de réglage automatique de la vitesse. Elle bippe en de multiples occasions : pas de ceinture, ouverture de porte alors que la clé est toujours sur le contact, elle nous enferme à clef dès qu'on est dedans, etc. Et surtout, elle donne un coup de klaxon chaque fois qu'on la ferme, ce que l'on découvrira le soir à 11 heures au camping.

Direction Le Grand Canyon, via Flagstaff : 320 kms.

D'abord quitter Phoenix. On s'égare du coté de l'université où une route bouclée et un hélicoptère en stationnaire ont un air de déjà vu aux informations télévisées. La presse confirmera le lendemain le coup de folie d'in individu. Bilan : 3 blessés.

On traverse Phoenix (1,3 millions d'habitants) de part en part par le biais d'autoroutes bien chargées. Heureusement nous pouvons utiliser la voie réservée au co-voiturage (nous sommes 3 dans la voiture). On s'en sort pas mal.

J7 - Entre Phoenix et Grand Canyon 1 J7 - Entre Phoenix et Grand Canyon 3 J7 - Entre Phoenix et Grand Canyon 4

Direction Flagstaff. On achète d'urgence 3 bouteilles et on met la clim. Heureusement, la route s'élève. On quitte des zones désertiques pour retrouver la montagne. La chaleur diminue.

Arrivée à Flagstaff de nuit. Premier arrêt chez Wal'Mart. Première rencontre avec les indiens navajos. On trouve nos deux sacs de voyage. Mais coté nourriture, c'est plus que pauvre. Direction Alberson. On croise la Road 66 et on entend passer le train. Chez Alberson, on trouve notre glacière et toute la nourriture fraîche souhaitée.

On veut faire le plein de glaçons et, sur les directives de Cath, on commence à se prendre 2 gallons d'eau glacée sur les pieds. La machine à coté nous permet de récupérer 2 gallons de glace en sac plastique.

Direction Le Grand Canyon, dans la nuit noire. Heureusement la route est droite, limitée entre 65 et 75 miles à l'heure (104 à 120 kms/heure), ce qui est beaucoup pour une route à 2 voies.

On arrive sur les coups de 11 heures au Mather Campground. On repère le nom de Jacques sur la liste affichée à l'accueil et l'emplacement correspondant. On découvre sans surprise la place monumentale qui nous est réservée ainsi que la table en bois et le barbecue. On monte une tente et dodo.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article