J59 – Vendredi 28 novembre 2014 - Bourail

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

La dame est bien passée collecter ses sous. Nous quittons nos amis Driss et Doriane, certains de les revoir un jour ou l'autre sur la Route ...J59 001 J59 005 J59 002

Arrêt un peu plus loin dans un bel hôtel restaurant. Désormais, on ne se moque plus, on s'arrête... C'est l'assurance de trouver un wifi performant, un espresso et un peu de vie organisée. Nous nous posons et mettons en ligne l'article de la veille.

 Nous descendons désormais la côte Ouest. C'est la plaine ; la route est plate et droite. Les bourgs sont plus structurés, encore que les immeubles qui les composent soient assez laids.

J59 006 J59 009 J59 013

A Koné, un ensemble de bâtiments posés sur une petite colline nous fait mentir. On s'arrête et on visite. Ce sont les bureaux du Conseil du Territoire Nord ! Superbes. Un mélange de petits bâtiments et de cases traditionnelles, disséminés au milieu des arbres. On surveille pour voir si on ne voit pas Yannick sortir d'un bureau …

J59 014 J59 016 J59 018

Un peu à l'écart, un autre bâtiment attire notre attention. Un centre d'affaires dont l'architecture « inaboutie » rappelle celle du Centre culturel Tjibaou à Nouméa. Ce type d'architecture semble se répandre ici. La notion d'inaboutissement va bien à la Nouvelle Calédonie... Les locaux de la Chambre de Commerce, quoique dans un style différent, semblent eux-aussi encore en chantier.

 Tous ces bâtiments nous rassurent un peu. Ils semblent traduire un nouvel élan pour le Territoire Nord.

J59 019

Le marché de Bourail est plus dans l'esprit de ce que nous avons vu jusqu'à présent. Alors que les guides annoncent « ouvert le vendredi », il n'y a qu'une brave dame solitaire vendant ses pastèques. Très bonnes, du reste ...

J59 026 J59 024 J59 027

On se pose dans un camping donnant sur le lagon. Beau camping avec ses grands arbres séculiers. Nous choisissons un emplacement avec vue sur le lagon, adossé à un bosquet. Super. Bon, le vent souffle, et même avec force, la tente se tord dans tous les sens, le double toit s'envole et reste accroché dans le bosquet. Nous découvrons que les autres campeurs se sont mis à l'abri sous le vent par rapport aux bosquets. Il n'y a que nous qui sommes « au vent » !

J59 041

 Nous déplaçons la voiture pour essayer de couper le vent, sans amélioration notable. Tant pis ; nous restons ainsi. Nous adorons dormir dans une tente chahutée par le vent !

 

Balade sur la plage. Le vent fait aussi le bonheur des « windsurfers » qui convergent sur de spot en fin de semaine.

J59 036

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stinadanse 29/11/2014 10:48

C'est parce que vous êtes inn et non pas out comme les autres campeurs !!! La vue est splendide.