J3 - Dimanche 20 juillet - Yellowstone - Yellowstone

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

On a pelé toute la nuit dans l'inconfort de nos petits matelas gonflables. Chacun s'est retourné des dizaines de fois pour alléger les douleurs dues à la faible épaisseur des matelas auto-gonflables et éviter le froid qui tombe sur la tête. Pas vus d'ours, mais entendus des drôles de bruits et notamment les hurlements d'un loup.

 6h30 : On teste note chauffe gamelle et on se fait un café. Les voisins sont aussi matinaux et aussi gelés.

Cath fait du rangement. On attend les mains gelées que Jolhan se réveille et on plie bagages.

On attaque par West Thumb, quelques geysers en bordure du lac. Il n'y a personne, c'est super. On fait la balade de quelques centaines de mètres sur les voies en bois prévues à cet effet. Soudain en remontant : "là-bas, un bison". A une centaine de mètre une énorme masse broute tranquillement. C'est un grand plaisir. On ignore qu'on en verra ensuite par centaines, y compris au milieu de la route.

J2 - Yellowstone - Old Faithfull 1 J2 - Yellowstone - Old Faithfull 3

On prolonge la route de la veille et on s'arrête au site suivant pour la traditionelle balade dans les allées en bois. Partout ça bouillonne, ça fume, ça crachote, ça sent mauvais. De temps en temps, le mini-cratère a pris les couleurs d'une roche enfouie sous terre : bleue turquoise, jaune, rouge, marron. Chaque mini-cratère à son nom.

On repart. Un deuxième bison. Un troisième. Le quatrième vient à notre rencontre et marche d'un air décidé sur la route, tirant derrière lui une cohorte de voitures.

J3 - Yellowstone - Notre deuxième bison 1 J3 - Yellowstone - Notre deuxième bison 2

On rejoint Canyon village qui se situe au centre du 8 que fait le route dans Yellowstone. On s'installe au camping. L'emplacement est tout aussi grand que la première fois, mais le terrain est plus accidenté. Cath et moi nous installons en contrebas à une vingtaine de mètres de la voiture. On est en pleine nature ; il n'y a plus que des arbres autour de nous. Jolhan s'installe entre la voiture et la table, dans un endroit un peu en pente, mais plus civilisé.

On rejoint le "village" constitué du Visitors Center, d'un General store, d'un restaurant, de 2 fast food et de quelques boutiques. On pique-nique sur le trottoir autour d'une table.

L'après-midi, balade à pied. On se renseigne et on décide de faire une balade de deux heures aller-retour qui longe la Yellowstone River. On part sans a priori.

J3 - Yellowstone River Canyon 1 J3 - Yellowstone River Canyon 2 J3 - Yellowstone River Canyon 4

La Yellowstone River descend majestueusement. On s'image en canoë. Soudain le rythme s'accélère et au détour d'un virage la rivière perd dix mètres d'altitude. Oup's ! En passant sur la droite, on pouvait s'en tirer avec nos canoës. Nouveau virage et soudain : Une chute d'une quarantaine de mètres. Mauvaise pioche pour la balade en canoë ! Le reste de la balade se fait le long du canyon, en découvrant la chute selon différents angles, jusqu'à "Artist Point" où de nombreux peintres sont venus immortaliser la fameuse chute. La balade est sympa. Le seul bémol est qu'une route suit également le canyon afin que les touristes non marcheurs puissent également rejoindre les view sites en 3 lieux différents. A Artist Point on retrouve des dizaines de touristes fraîchement descendus des bus ou Camping cars. Retour par le même chemin.

J3 - Yellowstone River Canyon 3 J3 - Yellowstone River Canyon 8 J3 - Yellowstone River Canyon 9

Sur le chemin on croise deux rangers faisant de la cueillette. Je demande à l'un ce qu'il ramasse. Ils arrachent en fait une plante dont le seul tort de ne pas être "native". Elle est canadienne et a tenté de s'introduire dans le parc après l'incendie. On verra régulièrement des rangers occupés à arracher ou brûler des plantes dans le cadre d'un programme destiné à remettre le parc dans l'état où il était il y a cinquante ans.

Douche à l'entrée du Campground. 2 dollars each.

On décide de tester le restaurant. La cuisine est mexicaine. On se partage les essais. L'un le poulet, le deuxième des ribs de porc, le troisième une autre recette de porc. Je dois aider la serveuse à ouvrir la bouteille de Merlot. La cuisine ne laisse pas un grand souvenir.

Un petit feu pour la tradition et dodo au milieu de la nature.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article