J3 - Dimanche 17 juillet - Jaipur

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

9h30 : Dans la voiture qui se faufile au milieu des vaches, des rickshaws et des vélos pour nous permettre de quitter Agra…

P1020149

Nous venons de visiter (une petite partie) du fort rouge qui domine Agra. Magnifique. L’audio guide sur les oreilles, nous déambulons dans l’ancien palais des empereurs moghols et notamment de Shah Jahan qui fit construire le Taj Mahal que l’on découvre dans la brume. On entend le rire des femmes en traversant le harem …

P1020147  P1020118 P1020137

P1020145 P1020131

13h00 : Nous quittons la citadelle de Fatehpur Sikri, construite en 1572 par l’empereur Akbar,  pour remercier les cieux de lui avoir enfin donné un garçon. Etrange bonhomme que cet Akbar, sans doute le plus grand des Moghols, qui aura gouverné 50 ans, dans la sagesse, en cherchant à fédérer les différentes religions du pays. Sa première femme était chrétienne, la deuxième musulmane, la troisième hindoue …

P1020190 P1020191 P1020187 P1020158 P1020164 P1020178

Sa citadelle était immense (les remparts faisaient 10 kms de long) et devait être superbe comme en témoignent aujourd’hui le palais, la magnifique mosquée et le caravansérail. Mais elle n’aura vécu que 15 années, le temps qu’on se rende compte que la nappe phréatique ne donnait pas suffisamment d’eau. Comme quoi on peut-être sage et faire une boulette. Retour à Agra pour l’empereur et sa cour …

P1020182 P1020185 P1020193

Nous reprenons la voiture et savourons l’avantage de la voiture sur le train. On s’arrête quand on veut, le temps qu’on veut. On repart. « Combien pour Jaipur, Alam ? - 4 heures ! ». Fichtre ; on va commencer par compléter le post du jour et faire une petite sieste ….

P1020200 P1020203

15h00 : Pause le long de la « deux fois deux voies » qui nous mène à Jaïpur. Première alerte : la Tata Indicar ne repart pas. Un problème de batterie. On pousse ; la Tata démarre. Jusqu’à quand ? On savoure moins l’avantage de la voiture sur le train !!!

16h00 : Arrivée à Jaipur. Alam s’arrête devant un hôtel dans un quartier calme. La chambre est correcte mais la fenêtre donne sur un mur borgne. 1.300 roupies. On décline. No problem pour Alam. On entre dans l’hôtel d’à coté. « Same family ». Chambre correcte au deuxième étage avec terrasse privative et vue sur la ville et les environs. 700 roupies. Faut pas chercher à comprendre …

16h10, le temps de faire le check in. Un bruit assourdissant dans lequel on reconnaît vaguement de la musique. Une fête de mariage se prépare à 100 mètres de notre chambre… Le réceptionniste nous assure qu’il va demander de baisser le son et nous garantit que tout s’arrête à 21h00. On ne le croit plus...

P1020205 P1020204 

Bonus du jour : les indiens et la foule. La file indienne, ça ne vient pas d’ici. Les indiens font la queue « bite à cul » (je censure ou pas ? non, ça va, tu connais cette expression imagée) en se serrant donc contre celui qui précède d’une manière pas du tout agréable, en tous cas pour les européens. Et bien en voiture, ils font la même chose. Au péage nous avons même vu un indien défoncer son pare-choc contre la voiture de devant pour ne pas laisser les quelques centimètres qui auraient certainement permis au suivant de lui prendre la place.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article