J29 – Vendredi 15 août – Bodega Bay

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Lever avant le soleil du fait du bruit permanent. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas dormi en lisière d'une autoroute. Sur le lac attenant au camping, on assiste au balai des canards qui se regroupent avant d'émigrer. Déjà ? Un goéland superbe passe et repasse … Tiens, ils sont deux maintenant, trois, quatre … Finalement ce sont neuf becs jaunes superbes qui défilent sur ce petit lac.

J29 - Sacramento - Goeland 2 J29 - Sacramento - Goeland 8 J29 - Sacramento - Goeland 7

 

Aujourd'hui, opération "outlets", les magasins d'usine. Nous sommes à moins de 50 miles de Vacaville, l'un des lieux de concentration des ces fameux magasins à prix réduits. Nous ne sommes pas déçus. Les prix sont environ la moitié des prix publics et ils sont en dollars. Pour convertir en euros, tu peux encore enlever un tiers du montant affiché. On se prend pour des américains débarquant en France il y a dix ans … Bon, pour être juste, il faut aussi rajouter les taxes, environ 7 %, jamais incluses dans les prix affichés, et dépendant de chaque Etat. Nike, Reebook, Ralph Lauren, Tony Hilfinger, mais, on n'est pas en train de faire du shopping là ? On passe effectivement 3 heures à arpenter les magasins et Jolhan est quasiment équipé pour la rentrée. Il se voit doter notamment d'une veste dont la doublure lui rappelle le nounours de son enfance... Et dans la canicule, il fait maintenant près de 40° °C, il se prend à rêver du froid qui lui permettrait de commencer à amortir son achat. Personne n'imagine que son vœu sera aussi vite exaucé.

J29 - Vacaville 2 J29 - Vacaville 3 J29 - Vacaville 1

Déjeuner sur place, italien, cette fois. "Sorry, no espresso, only regular". Mais alors …

Direction Sonoma, au nord de San Francisco. Pour notre dernier jour itinérant, je propose de découvrir le nord de San Francisco. Après, nous rendrons la voiture et resterons intra-muros. L'idée est donc de faire un arc de cercle à 50 miles de San Francisco, jusqu'à Bodega Bay, sur la côte pacifique où nous attend, pour notre dernière nuit sous la tente, un campground de rêve avec mélange plage/piscine.

Sonoma, terre d'adoption de Jack London, est superbe. Un centre de type mexicain entouré d'habitations qui sont toutes, dès le centre ville, des petits pavillons. Des fleurs par milliers, c'est super.

J29 - Sonoma 1 J29 - Sonoma 2 J29 - Sonoma 3

Direction Bodega Bay. C'est la deuxième fois (seulement) que nous regrettons de ne pas avoir investi dans une carte plus précise. Je passe... Pas de trop de tension sur ce coup-ci, il est 5 heures et la clim fonctionne...

Aux abords de Bodega Bay, Jolhan a le premier l'idée de baisser sa vitre et découvre que la clim ne se justifie plus. C'est vrai, il fait bigrement frais. Nous découvrons la mer en même temps qu'une brume grise d'une tristesse infinie. Le ranger du Visitor Center nous explique, en français : "40 °C à l'intérieur des terres, 10 °C ici". Un climat permanent, dû aux courants du Pacifique. Adieu bain de mer et piscine, vive la veste et sa doublure en peau de nounours …

Les campings sont malgré tout complets ; c'est à ne rien comprendre. Ben oui, les Franciscains ne sont pas découragés par ce microclimat et viennent se ressourcer ici. D'ailleurs, on se dit qu'il fait probablement le même temps à San Francisco. On relit les pages du Routard. Jolhan va pouvoir effectivement amortir sa veste et sa doublure en peau de nounours…

Bref, on pèle, dans le froid et le brouillard. On tente notre chance dans un nouveau camping et là Bingo, malgré le panneau "full" affiché, on trouve le fameux emplacement de 100 mètres carrés, dans le sable gris, sous les arbres, avec table, barbecue … (Tu connais, maintenant). Avec en plus, le froid et le brouillard et, au lointain, une corne de brume entêtée, qui est appelée à nous bercer toute la nuit.

J30 - Bodega Bay 1 J30 - Bodega Bay 2 J29 - Bodega Bay 1

Nous marquons notre territoire, une tente suffira, et nous allons nous balader avec une idée fixe en tête : comment ne pas mourir de froid pendant la nuit.

Dans la brume, nous découvrons la plage. Grise, froide, humide. Deux ados jouent avec leurs planches. Nous mettons un pied dans l'eau : 16°C. Peut-être 15 …

J29 - Bodega Bay 3 J29 - Bodega Bay 4 J29 - Bodega Bay 7

Balade emmitouflée (et solitaires) dans le petit port, gris et tristoune au milieu de RV (camping cars, tu suis oui ?) donnant au site l'apparence d'un rassemblement de manouches. Il nous manque encore un petit quelque chose pour apprécier les charmes du lieu, ainsi que nous y incite le Routard. On remonte vite dans la voiture. La visite se poursuit à l'abri. On prend une petite route côtière pour découvrir une presqu'ile d'un petit kilomètre. Le soir tombe. Personne. L'endroit est désertique. Une petite horde d'elks (tu connais maintenant) broute tranquillement. Et là, à une trentaine de mètres de la côte, nous découvrons cinq phoques en train de se restaurer gaiement. Non, je ne prends pas de photo. Marico te croira sur parole. Il n'y a rien à photographier, il faut deviner. Une tête, une autre, un mouvement souple, plus rien. Si, trente mètres plus loin. Une tête, une autre, une troisième, hop, plus rien. Si là-bas … Pour compenser, je prends plein de photos de la brume et du froid … Pas sur que Marico nous croit …

J29 - Bodega Bay 12 J29 - Bodega Bay 13 J29 - Bodega Bay 14

Diner sympa dans un restau de pêcheurs où nous sommes une trentaine à savourer la chaleur, le cadre? les calamaris et le vin californien...

J29 - Bodega Bay 17 J29 - Bodega Bay 21

Chacun sa technique pour la nuit. On ressort les survêtements et polaires remisés depuis Yellowstone. Il y en a un qui se réjouit en serrant contre lui sa veste avec la doublure en peau de nounours.
Demain, si nous sommes toujours en vie, SF, San Francisco … Dans le froid et le brouillard ? may be …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article