J29 – Mercredi 29 octobre 2014 – Amed (Bali again)

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Mercredi, jour de marché à Beaufort et de chorale à Villard ... Stop, stop ! Tu l'a déjà faite cette entrée-là … Ben oui, mais c'est pour bien montrer que …

Nous quittons Kuta Lombok et ses plages sereines et désertes, en nous doutant bien qu'elle vit ses dernières années de tranquillité. Comment résister, Pastel, au confort donné par le 3ème mahé-mahé ?

J29 006 J29 008

C'est Nicolas, le jeune patron du Kuta Cabana qui nous pilote jusqu'à Bangiar où nous prenons le speed boat pour Amed, à Bali. Dévoué à ses clients, Nicolas a optimisé notre parcours, a passé les coups de fil adéquats, a fait le chauffeur et le guide. Et lorsque nous arriverons à Amed, nous ne serons qu'à moitié surpris d'entendre « Are you Mister Jack, Nicolas's friend ?.


Du coup, les choses qui pouvaient paraître compliquées s'avèrent très simples.

J29 012 J29 016 J29 019

Il n'y a pas d'embarcadère à Amed ? On saute dans l'eau (jusqu'aux genoux ! )... On ne voit pas comment nous allons débarquer nos sacs ? Une dizaine de femmes viennent faire la noria...

J29 021 J29 022 J29 023

Et nous voilà installés aussitôt dans le diveshop où Waran nous présente (en français...) les sites où nous allons plonger demain.

Nous prenons le plat du jour (un tempur balinais) dans le warung attenant au diveshop et une heure après, un employé de Waran nous pilote jusqu'à notre hébergement, à 2 kms.

Cath nous a dégotté un petit lossmen avec 2 uniques bungalows, à 20 mètres de la mer. 16 € la nuit ! Record battu.

J29 025 J29 027

Nous posons nos sacs, récupérons un scooter et repartons faire du snorkeling près du diveshop. L'objectif : tester l'appareil photo étanche que nous avons loué pour demain.

J29 Canon 013

Le soleil descend doucement derrière le Mont Agung. Une petite visite aux cueilleurs de sel qui jouxtent notre lossmen et nous savourons la fin du jour sur notre petite terrasse. 

J29 029 J29 037 J29 032

 

Le ressac de la mer, le muezzin au loin, quelques cocoricos, les éclats de voix d'enfants qui jouent sur la plage, deux pêcheurs qui rentrent chez eux dans leurs prahus... On est bien ...

J29 043

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yvan des Alpes 30/10/2014 00:43

Bonsoir les amis,
Vous avez bien de la chance de visiter les plages sauvages de Lombock (pas de montée au volcan?)et de traîner dans les environs d'Amed à l'ouest de Bali. Ce sont des endroits superbes. Buvez une
Bintang à ma santé en regardant le coucher de soleil! La suite je suppose est chez les varans des Komodos (brrrr..). Take care of yourself et attention aux courants pour la plongée à Amed. Yvan des
Alpes.

notretourdumondeparpetitsbouts 30/10/2014 23:55



On l'a bue !


Tu as l'air de bien connaître ce coin de la planête. Jusqu'à Komodo ?



Pastel 29/10/2014 22:50

Superbe,la photo avec le reflet sur la face inférieure de la surface de l'eau !

cat92 29/10/2014 19:10

ta brodeuse, la montagnarde de Raymonde, la potière de ............. tu es superbe Cath, mais tu as de supers coups de soleil sur les genoux!! cela ne brule pas trop ???
j'ai hâte de voir les photos demain.
Bonne plongée!!

marico 29/10/2014 14:59

Tu es bien mutine la plongeuse avec un p'tit air de nous dire " allez les filles lancez-vous ds l'aventure" !!o))))
Les sauniers travaillent donc de façon différente qu'à Guérande ou l' île de Ré : les canaux sont creusés ds quel bois ?
Bisous !

notretourdumondeparpetitsbouts 30/10/2014 23:53



Merci Marico de nous obligé à approfondir.


Le sel est produit en 3 temps.


1er temps : L'eau de mer est répandue sur une petite parcelle de terre (40 m2) provenant de la
montagne. Avec l'évaporation des cristaux de sel se forment. Ce premier traitement a une première vertu, mais laquelle ?


2ème temps : Le mélange terre – cristaux est déposé dans un grand entonnoir. De l'eau de mer
est à nouveau déposée dessus. Elle s'enrichit en sel dans le mélange, est filtrée dans la partie inférieure de l'entonnoir et ressort. Son goût est assez différent de celui de l'eau de
mer.


 


3ème temps : L'eau ainsi enrichie, purifiée et traitée est déposée dans des demi-troncs de
cocotiers. Une partie de l'eau s'évacue à travers le bois, l'autre par évaporation. Il n'y a plus qu'à collecter et mettre en sacs ! 



Stinadanse 29/10/2014 12:15

Oh oui ça m'a l'air divin !
Ca me fait toujours bizarre de voir ma brodeuse sous l'eau !
Et sinon le plat m'a l'air bien bon et je partagerais bien avec vous si c'était possible !