J27 – Mercredi 10 août : Varanasi – Ames sensibles, ne pas lire

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Journée de transition aujourd’hui. Nous prenons le train en début d’après-midi pour Kolkata (Calcutta). Le temps d’écrire quelques cartes postales, de faire les sacs et de trouver un rickshaw.

Le temps aussi de découvrir un autre aspect de l’hindouisme. Tout le monde n’a pas droit à une crémation. 5 catégories d’individus en sont exclues. Les corps sont alors directement «confiés » au Gange.

L’entendre ou le lire se supporte aisément. Mais quand, en quelques minutes tu vois passer, à trente mètres du rivage, 2 corps sur lesquels s’affairent déjà les corneilles, c’est plus difficile … On t’a évité les photos. Pour toi, cela reste une information lue …

Du coup, notre fleuve, symbole jusqu’à présent d’échappatoire à la claustrophobie et à l’agoraphobie bénaressie, se referme sur nous. L’hindouisme à Bénarès, tu ne peux y échapper.

 

Votre question sur les odeurs. Non, curieusement, rien de particulier. Au contraire même, car de temps en temps, des bâtons d’encens embaument les ruelles. Nous avons même vus des durians exposés à la vente sans ressentir l’odeur  combien caractéristique.

 

Un petit couplet sur les vaches sacrées ? Ce sont en fait des vaches des villes, qui vivent un peu chichement des ordures qu’elles trouvent ici ou là. En ce sens, il y a un recyclage rapide des denrées pourrissables. Et même non pourrissables car on en voit ingurgiter des sacs plastiques. Ces vaches font du lait. Elles ont un propriétaire qui les trait chaque jour avant de leur ouvrir la porte vers la rue.

 

15h00. Un porteur nous aide à porter une partie des 40 kgs de bagage (Quoi 40 kgs !!! en arrivant c’était 34 …) à travers les ruelles jusqu’à ce que nous rejoignions une rue accessible aux rickshaws. Il nous faut quand même 45 minutes pour rejoindre la gare du fait des embouteillages.

J27 Varanasi 005 J27 Varanasi 008 J27 Varanasi 011 J27 Varanasi 014 J27 Varanasi 016 J27 Varanasi 018

Le train est quasiment à l’heure. Nous avons un peu de mal à trouver notre compartiment « first class A/C ». Mais là, bonne surprise, nous sommes seuls pour partager les 4 places confortables. Un steward est là pour s’occuper de nous. Pendant la première heure, la porte s’ouvre et se ferme au moins une vingtaine de fois. Il nous soigne …

Par contre, nous devons sortir les polaires pour supporter l’air conditionné. Eternel problème de l’air conditionné. Comme c’est un luxe, la température de régulation est toujours réglée trop bas. Demain, sûr, ce sera un nouveau rhume …

J27 Varanasi 025 J27 Varanasi 026 

20h00 : Dinner. Chicken curry (lui) et vegetable curry (elle).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article