J26 – Lundi 10 août 2009 – Luang Prabang

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Réveil 5h30 pour assister à la cérémonie du Reras, au cours de laquelle les bonzes quittent leurs monastères pour venir quêter leur nourriture dans les rues de la ville.

Nous ne savons vraiment pas à quoi nous attendre d’autant que le Routard dénonce vivement les touristes voyeurs et ricaneurs (des thaïs, généralement) dont certains s’immisceraient dans la cérémonie en apportant eux-aussi leurs offrandes.

Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 020 - Bonze Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 027 - Bonze Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 024 - Bonze

La réalité est bien plus simple. Les différents monastères défilent effectivement chacun sur une portion de la rue principale, les bonzes tenant une espèce d’urne suspendue à leur épaule. Et les fidèles, généralement des femmes, et en nombre restreint, les attendent à genoux sur des tapis de paille tressée et leur distribuent, souvent du riz (une poignée, flof), parfois des fruits, voire des gâteaux. Tout cela tombe au fond de l’urne. Il faudra probablement trier ensuite. La présence des touristes ne dérange personne. Ceux-ci sont du reste invités à participer à l’offrande, s’ils le souhaitent, cf les affiches de l’office du tourisme.

Une curiosité : Nous avons vu des bonzes, d’un certain âge, se défiler et prendre la tangente par la première rue sur leur droite. Sans doute avaient-ils leurs propres filières pour cantiner.

Nous avons vu également un mendiant astucieux (c’était le premier mendiant que l’on voyait), se positionner sur le chemin du retour d’un groupe de bonzes et quêter auprès d’eux. Lorsque nous sommes passés devant lui, il avait bien récupéré 2 à 3 kilos de nourritures diverses, mais je n’ose imaginer dans quel état …

 

Nous organisons notre départ pour demain pour Vang Vieng, en VIP Bus. Nous retirons de l’argent à la banque, les distributeurs étant à sec, du fait du week-end.

Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 034 - CA Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 030 - Pont Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 051 - Villa 

Et nous louons des vélos … Je prends un VTT, Cath un vélo de ville, style vélo de grand-mère. Ce ne sont pas les balades à vélo qui manquent. Ce qui manque, ce sont les balades à vélo bien documentées. On finit par se focaliser sur celle de Ban Phanon, un village de … tisserands (Ah bon ?). Nous ne sommes pas déçus. Le village est mignon. Devant la plupart des maisons il y a un métier à tisser. Nous nous arrêtons dès la première maison pour apprécier la dame en plein boulot et lui acheter un tissu. Et nous nous arrêtons à la première boutique où du fil nous tend les bras.

Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 044 - Tisse Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 035 - Tisse Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 045 - Fils 

Retour en plein cagnard. Nous longeons la rive du Nam Kane et nous nous posons au Big Tree Cafe au bord du Mekong. C’est seulement la deuxième journée ensoleillée que nous rencontrons depuis notre départ.

Sieste pour laisser passer les heures chaudes

Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 am - Luang Prabang 002 Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 am - Luang Prabang 001

Nous reprenons les vélos pour une petite balade au sud de Luang Prabang (Waterfall dite du … 3ème kilomètre).

 

Nous refaisons la boucle de la confluence, nous admirons une dernière fois le travail réalisé pour la remise en état de la ville, cette fois-ci du coté de la rivière Nam Kane.

Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 am - Luang Prabang 005 Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 am - Luang Prabang 007 Viet Nam 2009 - Photos JD - J26 - Luang Prabang 001 - Fleur

Restau au Coconut. Deux remarques (et autant de petites déceptions). On ne mange plus avec des baguettes mais avec une fourchette. On ne trouve plus les fried noodles vietnamiennes, pâtes fines à base de riz.

Le temps se gâte. La chaleur de la journée a amené l’orage. On (enfin, celui qui est organisé) sort cape de pluie et parapluie et direction la guesthouse. Les boutiquiers du marché de nuit se replient.

 

Dernière heure. Et rien que pour toi, alors que Cath dort déjà (le vélo de grand-mère, ça fatigue), je vais remettre ma fameuse cape Décathlon pour squatter un Cyber Café.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article