J18 – Jeudi 29 juillet – Potosi toujours …

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Nous ouvrons les yeux à … 9 heures. Flûte, trop tard pour la Moneda. Nous visiterons cet après-midi et nous prendrons un bus pour Sucre en fin d’après-midi. Objectif de la matinée : Petit déjeuner - Mise à jour du blog - Réservation du bus.

La ville est particulièrement calme et agréable. Pas une voiture. Petit déjeuner « américain » qui commence par une immense part de gâteau. Soudain, un grand « bang » dans la rue avec un semblant d’agitation. Oula ...

AmSud 2010 - J18 - Potosi 003 AmSud 2010 - J18 - Potosi 004 AmSud 2010 - J18 - Potosi 005 

AmSud 2010 - J18 - Potosi 007 AmSud 2010 - J18 - Potosi 008 AmSud 2010 - J18 - Potosi 009

Nous changeons nos priorités et nous cherchons une agence de voyage pour partir au plus tôt. Stupeur : Pas de départ pour Sucre possible avant … 2 jours.

C’est notre deuxième « Bloquéo ». Ce n’est plus le petit Bloquéo des travailleurs de la cimenterie, mais un vrai Bloquéo, des travailleurs de la ville toute entière. Plus de bus, plus de taxi, plus de circulation à l’intérieur même de la ville. Ce qui explique d’ailleurs la quiétude matinale ainsi que les quelques « bangs sporadiques ». Quand on est mineur, on a toujours un détonateur et un bout de cordon détonnant qui traîne au fond des poches …

Nous essayons d’imaginer des solutions pour contourner le blocus : sortir de la ville à pied et essayer de trouver un bus. Le verdict tome immédiatement : « Dangerous ». Ah bon …

Nous essayons de recouper les informations au poste de « Policia Touristica ». On repère les mots de « static » « dos dias » « Sabado ».

Bad luck. Nous comptions sur Sucre pour nous poser pendant 3 bons jours. On s’en fait sucrer deux … (facile …). Seul point positif, on va continuer à faire des globules rouges à 4.000 mètres. On ne peut même pas envisager de faire une pige à la mine, ils sont en grève …

AmSud 2010 - J18 - Potosi 010 AmSud 2010 - J18 - Potosi 011 AmSud 2010 - J18 - Potosi 012 

Première décision : Changer d’hôtel. Nous réservons au Libertador, un des plus beaux hôtels de la ville avec chauffage et eau chaude (rassures-toi : 25 € la chambre, cela reste raisonnable). Nous retraversons la ville pour transférer nos sacs.

Deuxième décision : Réserver au plus tôt le bus pour Sucre, samedi matin. Il risque d’y avoir du monde. Nous nous retrouvons dans une nouvelle agence avec 2 couples de français pour une nouvelle séquence d’échanges, toujours aussi savoureuse. L’un des couples est Polynésien. Leur circuit est très minuté, calé notamment sur leur vol retour à partir de Santiago du Chili. Du coup ils essaient de monter avec l’agence un coup improbable. Demander à un taxi d’Uyuni, leur prochaine étape, de venir les chercher aux portes de Potosi. 200 € quand même. Mais cela devrait marcher …

Nous glanons des infos sur la Polynésie mais aussi sur le coût des taxis pour Sucre et surtout nous découvrons que le Bloquéo devrait être levé vendredi soir à 18h00. En partant dans la foulée, nous pourrions être à Sucre vendredi dans la nuit. Nous optimisons nos pertes …

Nous rentrons à l’hôtel, décidés à profiter pleinement de son confort : Douche chaude, landery, internet pour la mise à jour du blog et nous remettons à demain la visite de la Moneda …

AmSud 2010 - J18 - Potosi 014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article