J16 – Samedi 30 juillet - Hemis Skupachan, premier jour de trek …

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

7h00 : Nous retrouvons notre guide, Stanzin (25 ans), et notre chauffeur, Nourbo (la quarantaine), à l’endroit prévu. La journée s’annonce bien. Mais le cuisinier manque à l’appel. On ne peut tout avoir…

7h30 : Notre cuisinier est là. De fait, c’est une cuisinière, népalaise de surcroit. Mingma (probablement autour de 25 ans également), est une guide népalaise, qui vient gagner sa vie en juillet et août au Ladakh en attendant que la saison s’ouvre à Katmandou, de septembre à novembre.

8h00 : Nos nouveaux amis chargent un barda épouvantable : cantines, gazinière, bouteille de gaz, … Visiblement notre mini trek, c’est aussi sérieux qu’un trek de 20 jours à 6.000 mètres. Tout pour ça pour nous, on est presque intimidés…

J16 Memis Skupadan 001 J16 Memis Skupadan 002 

Nous nous éloignons de Leh, en longeant l’Indus vers l’ouest. Au passage, visite du Monastère de Likir, un des plus beaux monastères de la région. Notre guide nous presse de … prendre notre temps.

J16 Memis Skupadan 005 J16 Memis Skupadan 014 J16 Memis Skupadan 018

J16 Memis Skupadan 010 J16 Memis Skupadan 012 J16 Memis Skupadan 007

Nous quittons l’Indus. C’est le désert de montagne. Pique-nique tranquille au bord de la route. « Take time, no problem ». On aimerait bien se mettre à marcher. La voiture repart et attaque la piste. Ca monte, ca cahote, on commence à doubler des randonneurs. Alors, c’est pour bientôt ?

 

12h00 : On arrive à un col. Devant nous une descente conduit à une magnifique oasis de montagne. C’est Hemis Shupachan, le but de la journée, à une demi-heure de marche. Mais c’est quoi, cette histoire !!!

J16 Memis Skupadan 032 J16 Memis Skupadan 033 J16 Memis Skupadan 034 J16 Memis Skupadan 035 J16 Memis Skupadan 036 

Et bien, on n’a toujours pas compris ce qui s’est passé dans la tête de notre guide. De 4 heures, notre trek du jour s’est réduit à une demi-heure.  Nous a-t-il trouvé atteints par la limite d’âge ? Peut-être ne connaissait-il pas le chemin et a-t-il été surpris par la proximité du col ? Mystère. Ses arguments sont complètement à coté de la plaque. « C’est mieux d’arriver tôt, on est sur d’avoir de la place … » Ouais, bon … le capital confiance en prend un sacré coup.

Du coup, nous faisons le tour du village pour trouver la fameuse « Home stay » où nous devons passer la nuit, cela rajoute une demi-heure de marche.

 J17 Hemis 054 J17 Hemis 055 J17 Hemis 047 

Nous sommes censés être logés à la dure, chez l’habitant. On s’attend à une pièce sombre avec des paillasses par terre. En fait nous avons une petite chambre sobre avec un lit correct. La salle de bains est vaste, mais encore plus sobre : un trou dans le sol pour évacuer l’eau. On se lave au seau et à la gamelle. Les toilettes sont dans la cour. Des toilettes sèches. La production est récupérée pour servir d’engrais dans les champs.

Il y a l’électricité et … une bière pour ceux que la montée a épuisés …

 

Nous sommes une douzaine de marcheurs dans le Home stay, dont 7 français, ce qui nous permet de comparer notre journée à celle des collègues. Ca ne colle pas du tout …

 

Nous nous affranchissons de la tutelle de notre guide pour repartir découvrir l’oasis, ce qui nous mobilise 2 heures, au milieu des cailloux et des torrents. Dans tout le village, on trouve des tentes abritant des marcheurs.

J16 Memis Skupadan 037 J16 Memis Skupadan 040 J16 Memis Skupadan 041 J16 Memis Skupadan 042 J16 Memis Skupadan 043 J16 Memis Skupadan 044 

Nous tuons l’après-midi sur la terrasse en tchatchant avec les français : 1 principal de collège (encore) voyageant seul, une française de 25 ans voyageant seule et 3 copines de 20 ans.

J17 Hemis 045 J17 Hemis 046 

Pendant ce temps notre cuisinière s’affaire.

17h00 : Thé superbement servi.

19h00 : Potage aux champignons. Crudités. Choux-fleurs, riz, sauce aux lentilles, thé, salade de fruits. A l’exception du riz, c’est délicieux.

J17 Hemis 059

Coucher tôt. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article