J0 – Lundi 24 décembre 2012 – Direction Istanbul

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Après avoir longtemps espéré aller visiter Israël, nous changeons de destination, découragés par les conditions de voyage. C’est soit 8 heures de vol à 400 € soit 4 heures de vol à 800 €. Ce ne sera pas l’Egypte non plus : Inutile d’agiter le chiffon rouge « Cath » sur la place Tahir … Ce sera donc la Turquie. Nous avons gardé un très bon souvenir d’Istanbul où nous sommes allés il y a près de 15 ans avec les consultants. Du temps où …

Dans le RER qui nous emmène besogneusement vers Roissy, nous calculons que le prix du RER plus le prix du parking à Houilles est à peine moins cher que « Bonplanparking ». Pas beau de vieillir …

18h30 : Départ avec Alitalia.

21h00 : Courte escale à Rome. Du fait du retard du premier avion, il nous reste 20 minutes pour effectuer le transfert. Mais d’abord, l’urgence ; trouver une salle d’oxygénation pour Cath. Nous parcourons à grand pas la moitié du terminal désert, les yeux fixés sur le sigle prometteur. Puis demi-tour, toujours à grands pas, les yeux désormais rivés sur le sigle Hall G5. Un panneau indique « 11 minutes ». Bigre, ça fait beaucoup. Nous enfilons les couloirs à grands pas avec quelques compagnons de route, croisant ici ou là des agents de propreté de nuit indifférents. Cela n’en finit pas. Soudain un goulet d’étranglement : Un contrôle de police avec cent cinquante personnes piétinant. Au dernier moment, une hôtesse nous en extirpe « French ? come on ». Et re les couloirs. On se croit au bout ; mais non, c’est le quai de la navette qui doit nous permettre de changer d’aérogare…

Minuit chrétiens. L’avion atterrit à Istanbul, avec une heure d’avance sur mes prévisions. 1 h 00, c’était heure locale, en intégrant le décalage horaire d’une heure. Et moi qui ai commandé le taxi pour 2 heures … Pas beau de v … Finalement, le temps de sortir et de récupérer les bagages, on n’aura pas à attendre plus de 10 minutes. Le temps de s’oxygéner …

Istanbul by night nous fait une bonne impression. L’autoroute longe la mer Marmara puis le Bosphore et arrive aux pieds de Sultanahmet, la vieille ville. Nous rejoignons vite l’hôtel « Mystic ». Le patron débraillé et grincheux nous attend. L’hôtel est glacial. Catherine arrache une bouteille d’eau. Avec le verre de vin et les z’crousquis d’Alitalia, ce sera notre réveillon …

Le lit est glacial. Nous sortons nos duvets de compète. Rusés les anciens … La fenêtre est une fenêtre à guillotine qui pèse une tonne. S’oxygéner devient un exercice d’haltérophilie risqué.

2012 12 J2 Chimeras 002 2012 12 J2 Chimeras 005

Publié dans 2012 - Turquie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fourmi 27/12/2012 09:30

heureusement que la newletter fonctionne, grâce à elle je découvre vos nouvelles aventures. houpi

Azz&Del 26/12/2012 19:03

Ah super le blog reprend !! Ça fait plaisir !!

stinadanse 26/12/2012 15:29

Contente que vous soyez bien arrivés.

valy 26/12/2012 09:42

Oh voilà qu' "elle" repart en voyage !!
Bisous