J47 – Vendredi 12 février 2016 – Santa Clara

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Caibarien un joli nom … Mais une ville sinistrée par la chute des ventes du sucre et les cyclones … De grands hangars aux quatre vents... 

Santa Clara, la ville du Ché ! C'est là qu'il a accompli son plus grand fait d'armes, en arrêtant et en prenant le contrôle d'un train chargé d'armes et de munitions destiné à Santiago de Cuba. 3 jours plus tard, le président Batista vidait les caisses et prenait la fuite vers Saint Domingue.
On peut donc admirer le fameux train (et le bulldozer qui a contribué à l'arrêter) et le memorial construit en 1986 pour célébrer les 20 ans de la mort du Ché, en Bolivie. Ce que nous faisons …

En dehors de cela, la ville est exceptionnellement sale pour une ville cubaine et sans intérêt.
Ah si, un atelier de fabrication de cigares, à la main, juste à coté de notre casa particulare. On dit que les ouvrières roulent les cigares sur leurs cuisses. Le spectacle doit valoir le coût … Quoi, ouvert uniquement de 9 à 11 ? Et demain c'est samedi !!!

Nous sommes toujours à l'affût de la ville ou du site sympa où on peut se poser pendant 2 ou 3 jours, mais, Don Quichotte(s) modernes, nous sommes sur la route en permanence … Ce ne sera donc pas non plus à Santa Clara !

J'ai terminé le « Voyage à motocyclette » de Ernesto Guévara, qui retrace son périple à moto en Amérique du Sud avec son copain Alberto, à l'âge de 24 ans. Très drôle, cela ressemble plus à du Hergé qu'à du Karl Marx. C'est néanmoins au cours de ce voyage qu'il prendra conscience des injustices de ce monde et qu'il se déclarera désormais du coté des opprimés. 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article