J27 – Samedi 23 janvier 2016 – Chichicastenango, en pays Quiché

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Une heure de voiture nous a permis de rejoindre « Chichi » où a lieu, le dimanche, un des plus grands marchés du Guatemala. Mais ça, c'est demain.
Chichi est aussi connu pour ses pratiques religieuses. L'occasion de comprendre un peu mieux le syncrétisme local. 
Joli nom, le syncrétisme … Pour t'éviter un aller-retour sur Wikipedia, c'est la fusion de deux doctrines, religions ou philosophies. Tu le savais ? Oh pardon … Donc ici, le catholicisme et la religion Maya.

En fait, c'est ce soir que nous avons eu une première démonstration un peu éloquente. Alors que nous prenions un verre sur un balcon dominant le marché, une agitation devant l'église a attiré notre attention.
Nous sommes entrés avec précaution. L'église doit faire 60 mètres de long. D'un coté, le curé célébrait la messe, devant plus d'une centaine de fidèles, soutenu par une dizaine d'enfants de chœur et par une chorale paroissiale de bon niveau.
Et au même moment, de l'autre coté de l'église se déroulaient des célébrations mayas que nous n'avons pu apprécier que de loin. Visiblement, plusieurs célébrations en même temps, au milieu des vapeurs d'encens.
Quelques photos volées (et floues) pour illustrer. Le flou renforce le mystère...

Un mot sur Maximon, ce Dieu ou Saint paillard, cigare au bec et bouteille à la main, très courtisé par les mayas. Nous en avons découvert un autre cet après-midi, de manière fortuite. Finalement, nous pensons qu'il y en a un dans chaque village... Il aime les fleurs, le cigare, l'alcool et les quetzales. Effectivement, cela le rend très proche des gens ...

Un peu de shopping pour compléter la journée.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article