Edit du 1er août 2012

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Pour répondre à Fourmi : nous n’avons pas de connaissances spécifiques en mécanique mais de la bonne volonté ! plus sérieusement, ce qui est le plus à craindre ce sont les crevaisons … (JD en parle dans l’article d’aujourd’hui). Nous avons 2 roues de secours … on croise les doigts !

Pour Pastel, je ne peux pas répondre à ta question, je n’y connais rien en thermorégulation des Himbas, ce que je peux te dire c’est qu’elles sont en permanence en plein cagnard ! et que cette mixture ne part pas si facilement que ça même avec de l’eau chaude et du savon.

Pour Fourmi : j’ai toujours une broderie avec moi (on ne sait jamais, je peux être prise en otage … j’aurais de quoi m’occuper !) bon c’est vrai que quand je fais le tour du Beaufortain, ça risque moins de m’arriver … mais une tempête de neige qui me bloque pendant quelques jours … va savoir !

De toutes façons, si je ne brode pas pendant quelques jours, je suis de méchante humeur J … le patch c’est uniquement quand les conditions le permettent parce que sinon le tissu s’abime …

La broderie actuelle (une poya comme d’hab) me suit depuis l’Asie … j’ai décidé de la finir cette année quand même parce que la toile n’a pas trop aimé la pluie du Mékong, le soleil de l’Inde, ni la poussière de l’Afrique.

En rando, demande à Marico (fidèle lectrice du blog), ce que j’emporte toujours J.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article