J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Moment surréaliste ce matin au moment de prendre la correspondance à San Gil. Alors que notre réservation est faite depuis 2 jours, le chauffeur nous fait comprendre qu'il ne peut pas nous prendre et, après un court échange avec la jeune femme en charge de la compagnie à San Gil, enclenche la marche arrière. Heureusement, la jeune femme ne s'en laisse pas compter et l'oblige à arrêter le bus. Les palabres dureront une demi-heure ! Nous découvrons que le bus est complet et nos deux places (1 et 2, à l'avant ...) déjà occupées. Nous supposons que le chauffeur, sachant que nous embarquions en cours de trajet, à accepter de prendre d'autres passagers et se trouve coincé.

Accessoirement, Cath découvre qu'il y a même un passager qui dort dans la ... soute à bagages.

La jeune femme sermonne le chauffeur qui le prend de haut, analyse la liste des passagers, appelle le siège de la compagnie, resermonne le chauffeur qui commence à baisser de ton, réanalyse la liste des passagers, rappelle la compagnie...

30 minutes plus tard, le chauffeur met en soute nos "maletas", et dégage deux sièges pour nous, 2 passagers voyageant désormais assis l'un dans le couloir, l'autre sur les marches.

Nous prenons donc place. L'ambiance dans le bus n'est pas hostile. Grace à quelques mots glanés ici ou là, nous arrivons à la conclusion qu'il s'agit majoritairement de Vénézuéliens se rendant au Pérou.

Nous pensons le problème réglé mais, après une demi-heure de route, nouvelle escale. Cette fois-ci la nouvelle correspondante locale de la compagnie ne prend pas de gants. Elle éjecte 5 personnes qui ne protestent pas  (comment a-t-elle su lesquelles ?) et installe 3 nouveaux clients.

Le deuxième chauffeur prend le relais. Il passera la matinée à compulser la liasse des billets et à téléphoner. Plus tard, lors d'un contrôle de la compagnie, il tentera de faire accepter quelques billets au contrôleur avant que celui-ci ne l'invite à s'expliquer hors de notre vue...

Voilà ! Tout cela est resté très mystérieux. C'est bien la première fois, en une trentaine de voyages en bus que nous rencontrons un problème.

Pour info, si tu t'inquiétais pour lui, le passager en soute quittera sa prison lors de la traditionnelle pause, deux heures plus tard, ... et sera remplacé par un de ses collègues pour la suite du voyage !

J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva

Le chauffeur ne nous en veut pas et lorsque nous descendrons à Tunja, il nous indiquera aimablement où attendre la correspondance pour Villa de Leyva.

A part cela, toujours la même problématique ; la route est à deux voies, tourne, monte et descend ce qui oblige le bus à aligner sa vitesse sur celle des camions ; 30 kmh en moyenne ! 5 heures pour faire 180 kms.

Voyage plus traditionnel dans le deuxième bus, sinon que nous devons déplacer une cagette de poulets pour installer nos sacs ...

 

J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva

Et voici Villa de Leyva, l'étape du jour. Nous retrouvons une jolie ville espagnole avec ses rues pavées se croisant à angles droits, ses maisons blanches avec les toits en tuiles organisées autour d'un patio. Notre hôtel en est l'exemple-type.

J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva

La particularité de Leyva, c'est cette immense Plaza Mayor d'1,4 hectares (140 mètres de longueur par 100 de largeur...), pavée de gros galets et sans aucune végétation ni statue. Même le marché se tient ailleurs !

J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva

On en fait vite le tour, de même que celui des rues environnantes. Heureusement, Cath à un nouvel objectif : trouver le sac qui lui permettra, par un jeu de transfert judicieux, de rapporter le fameux tapis en fibres de Guane !

 

J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
J39 - Dimanche 26 Janvier 2020 - Villa de Leyva
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marico 27/01/2020 21:46

Les transports en commun sont tjrs sources de surprises...mais là vous faites fort !!!
Quelle place immense...dans quel but autrefois ? les rassemblements militaires ?
Bisous Marico

Duc 27/01/2020 08:32

Pas toujours rigolo votre voyage !!! Nous la circulation est plus calme avec le beau temps qui continue.