J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

240 kms, c'est la distance qui sépare Salento de Medellin. Combien d'heures allons-nous passer dans le bus ?

Lui, optimiste : "4 heures", à 60 kmh de moyenne.

Elle, pessimiste : "6 heures", à 40 kmh de moyenne.

La réalité : 8 heures, à 30 kmh de moyenne.

Et pourtant, notre bus était du dernier cri et la route rejoignait le Rio Cauca, donc la vallée. Mais ensuite elle s'en est écartée pour rejoindre à nouveau la Cordillère Centrale où se situe à 1.500 mètres d'altitude, Medellin. Et dans les montagnes, ce n'est pas 30 kmh mais 20, la vitesse imposée par les camions...

J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin

Heureusement, la nuit n'est pas encore tombée lorsque nous arrivons et nous pouvons avoir un premier aperçu de la ville, la deuxième de Colombie par la taille, avec 2,5 millions d'habitants.

Et bien, nous sommes plutôt agréablement surpris. La ville est constituée de plusieurs quartiers dispersés sur les hauteurs environnantes ; les quartiers étant le plus souvent constitués de grands bâtiments de couleurs pastels.

 

Cath a réservé une chambre dans le "Poblado", le quartier où se trouve l'essentiel des hôtels. Là-aussi, nous sommes surpris, par le taux de végétation cette fois ... ainsi que par les graffitis qui ornent les murs. Encore une ville de street-art !

J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin
J27 - Mardi 14 Janvier 2020 - Arrivée à Medellin

Medellin est surement sur le podium des villes du monde ayant mauvaise réputation, pas loin de la première place. Tout le monde a entendu parler du "cartel de Medellin", cette organisation de narcotrafiquants, dirigé par un certain Pablo Escobar, qui a mis la ville, puis le pays tout entier, en coupe réglée, pendant près de trois décennies, de 1975 à 1993, date de sa mort. Le cartel de Medellin fut responsable de milliers de morts, hommes politiques, journalistes, juges, fonctionnaires, civils. Dans les années, 80, fort d'une fortune qui en fait un des hommes les plus riches de la planète (et s'appuyant sur le fait que la Colombie est devenu un Etat faible, rongé par une corruption généralisée) Pablo Escobar envisage même de devenir ... Président de la République. Il se fait élire député-suppléant en 1982 et bénéficie ainsi d'une immunité parlementaire !

 

Tout cela date d'une époque récente. Nous sommes curieux de voir comment Medellin s'est sortie de ce système mafieux.

Nous nous posons aussi plein de questions. Si le cartel  de Medellin s'est aussi bien développé, c'est qu'il y avait une demande forte des consommateurs finaux, les Américains en l'occurrence ... Pas de consommateur, pas de trafic, pas de cartel...

Autre question : il ne semble pas que la consommation de  cocaïne est baissée à travers le monde. Le trafic continue donc, aussi intense, mais de manière plus discrète.

Nous en saurons plus demain. Mais on va peut-être évité de trop poser de questions...

  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marico 15/01/2020 06:00

Belles peintures murales !
Bonne découverte de la ville ! Je verrai ds qqs jours car je m'absente et n'aurai pas accès à mes mails. Bises !