J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Misahualli, quel beau nom pour ce petit village du bout du monde, perdu au fond de l'Amazonie Equatorienne.

Cath trouvait que je faisais une fixette sur l'Amazonie et elle n'avait pas tort. J'étais déçu de n'avoir pu rejoindre l'Equateur par l'Amazonie et là, j'avais repéré cette incursion possible à quelques heures de Banos.

Nous y sommes et je ne suis pas déçu. Il n'y a rien ! Ni à voir, ni à faire ...

Il fait une chaleur moite ! Nous sommes probablement les seuls touristes dans tout le village. Mais personne ne se jette sur nous pour nous faire l'article de quoi que ce soit.

"Le salaire de la peur" ; tu te souviens de l'ambiance un peu glauque à laquelle Montand et Charles Vanel essaient d'échapper en acceptant cette mission de convoyage de nitroglycérine pour éteindre un puits de pétrole en flammes ? C'est tout à fait cela ...

 

Pour les amateurs de géographie (il y en a surement parmi nos lecteurs...), Puerto Misahualli est un village de 2.000 habitants situé à la confluence des fleuves Misahualli et Napo qui descendent tous deux de la Cordillère. C'est le Rio Napo qui l'emporte et qui aura le privilège de renforcer l'Amazone à Iquitos au Pérou à 600 kms de là. Après, c'est la grande traversée du Nord du Brésil, 2.800 kms à vol d'oiseau ...

 

Pourquoi ce besoin de se perdre ici ? Pour rien, pour le geste gratuit. Pour mettre un petit coup de (petit) projecteur sur un coin du monde en marge du progrès.

Bon, je la joue un peu misérabiliste. Tu te doutes bien que même en marge du progrès il y a du coca dans tous les bars... De la coca aussi, d'ailleurs ...

 

En fait il semble bien que Misahualli ne vive que deux mois par an, juillet et août, au cours desquels il y a suffisamment de touristes pour permettre aux habitants de vivre toute l'année. A moins que les évènements d'octobre n'y soient pour quelque chose...

J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli

Nous allons quand même "donner sa chance au produit" comme on dit dans le Sentier.

Nous avons businessé avec David, un guide local, pour qu'il nous fasse faire un tour dans la jungle et nous fasse découvrir un village communautaire.

Nous avons d'entrée de jeu éliminé du programme la descente du Rio Napo en ... tubing ; cette grosse bouée indirigeable ... Nous craignons donc le pire ; nous ne serons peut-être pas déçus !

 

A las noches, nous repartons sur la place centrale à la recherche d'un petit resto. Visiblement, il n'y en a qu'un d'ouvert ; nous sommes les seuls touristes ; nous faisons confiance aux produits maison : un maito de tilapia (tilapia enrobé d'une feuille d'on ne sait quoi, cuit sur les braises), le tout arrosé d'un guayusa, une infusion amazonienne. Le tout est délicieux et pas cher.

Ben voilà déjà une bonne surprise ...

J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
J15 - Jeudi 2 Janvier 2020 - Puerto Misahualli
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Duc 03/01/2020 17:49

Oh quelle surprise vous avez retrouvé Margot, !,!!

Jacques Duranton 03/01/2020 18:05

On sait maintenant pourquoi elle est partie ; pour suivre une copine...

Nadine 03/01/2020 12:07

Quel bel arbre majestueux
Apparemment une decouverte culinaire
Bonne balade

Cath 03/01/2020 18:19

Bravo Nadine, il parait que c'est le plus haut de tout l'équateur.