J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Changement radical de lieu et de conditions climatiques. Nous quittons ce matin Bogota et ses 10 degrés pour Villavieja au sud et ses ... 30 degrés.

Prise de connaissance avec le réseau de bus colombien, qui est à l'image des réseaux sud-américains : performant et hyper fréquenté. La gare routière a la taille d'un aérogare ; elle comporte 5 terminaux. Le nôtre, vers le sud est le jaune, ainsi que nous l'a indiqué hier l'office du tourisme. Là, il y a bien une dizaine de compagnies cote-à-cote. Toujours sur les conseils avisés de l'hôtesse, nous choisissons la compagnie Commotor. Il y a un bus pour le sud à 8h00 ; nous sommes invités à choisir nos places ; cela nous coûtera l'équivalent de 30 euros. Tout baigne ...

Seul petit bémol : nous avons choisi sur plan les places 1 et 2, au premier rang à droite du chauffeur pour admirer la route et prendre des photos. Nous nous retrouvons derrière les toilettes, elles-mêmes situées derrière le chauffeur. Pas de vue, pas de photo, mais des allers-et-venues, la gestion de la porte qui ferme mal et une odeur permanente d'ammoniac... Le tout pendant près de 6 heures...

J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.

Changement de bus à Neiva. Ranger les parkas et les pulls ; trouver la bonne compagnie et le bon guichet dans le brouhaha de la gare routière avec un espagnol plus qu'approximatif ; demander l'heure de départ du prochain bus pour Villavieja. Nous comprenons (un peu tard)  qu'un bus vient de partir et que le suivant partira ... dès qu'il sera plein. Gloups !

Nous n'attendrons finalement qu'une vingtaine de minutes et, en sortant sur le parking, nous comprenons vite pourquoi. Ce n'est pas un bus qui nous attend mais une espèce de fourgonnette aménagée d'une dizaine de places...

J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.

Une heure plus tard, nous dépassons Villavieja pour débarquer dans le désert du Tatacoa, Villa Marquez, un peu groggy par les 10 heures de voyage... et les effluves d'ammoniac.

 

A l'exception d'un jeune couple de colombiens, nous sommes les seuls clients. La "villa" est un ensemble de petites habitations auxquels est adjoint un camping avec quelques tepees.

J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.

Petite balade pour essayer de comprendre ce qu'il y a à faire ici, petite baignade dans la piscine et ... attente vaine de l'exceptionnel coucher de soleil promis, du fait d'un ciel nuageux. Bon, ça ira mieux demain !

J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.
J4 - Dimanche 22 décembre 2019 - Le désert de Tatacoa.

PS : Pour ne pas te donner l'impression que nous nous sommes fourvoyés dans un endroit sans intérêt (ce dont Cath est intimement persuadée ...), voici un extrait du Routard. Proche de l'équateur, le désert de Tatacoa est réputé mondialement pour la pureté de son ciel et ses conditions atmosphériques proches de la perfection. Il est le lieu idéal pour observer le ciel.

Quant au désert ... on en reparle demain !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cat92 23/12/2019 23:05

Piscine privee c'est le haut de gamme-)))

Maurice de Bavière 23/12/2019 10:42

Ouais!
Je comprend Catherine! Cela me semble aussi être un des endroits où je me dirais: "qu'est-ce que je fous ici?"

Thierry 23/12/2019 09:47

Magnifique..bonne baignade Catherine ici on se pèle ..