J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Nous partons vers l'Est, afin d'opérer demain une boucle au sein des Carpates.

Rien de bien touristique ; une plaine immense, véritable grenier à céréales et à légumes (et à houblon ! je ne sais dans quelle catégorie le houblon entre ... En revanche, je sais ce qu'il en sort ...). On comprend mieux l'intérêt historique de l'Allemagne et de la Russie pour la Pologne.

Des cultures à perte de vue ; en revanche, pas d'élevage ; une dizaine de vaches de temps en temps, quelques moutons, parfois, et c'est tout.

 

Deux curiosités touristiques.

La première est prometteuse : Kazimierz Dolny, le "Pont Aven polonais". ..., ses vieilles maisons, sa luminosité chère aux peintres.

On voit surtout ... beaucoup de monde, le marché du vendredi, et c'est tout. Bof, bof !

J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk

Le deuxième lieu rassemble diverses maisons démontées dans l'arrière pays. Nous avions déjà visité (et pas aimé du tout) ce type d'attraction dans l'Etat de l'Ontario au Canada. Mais ici, le positionnement des maisons semble naturel et les églises nous donnent vraiment envie d'aller à leur recherche dès demain, dans les Carpates.

J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk

 

Nous sommes rattrapés par l'Histoire à Lublin et plus exactement à Majdanek où se situe ... un ancien camp de concentration et d'extermination allemand. C'est l'un des plus grands camps nazis, 270 hectares. Alors que les autres camps sont le plus souvent situés en pleine campagne ou perdus au milieu d'une forêt, celui-ci se situe à quelques kilomètres de la ville. Sans doute le fonctionnaire nazi à qui a été donné l'ordre de créer un camp de concentration à Lublin était-il particulièrement motivé par l'idée de rentrer chez lui, en ville, le soir, après sa journée de (sale) boulot. Lire "la mort est mon métier" de Robert Merle pour comprendre l'articulation entre le métier de bourreau et la vie en bon père de famille.

 

J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk
J10 - Vendredi 16 août 2019 - Zamosk

On comprend aussi que les 6 plus grands camps d'extermination nazis étaient situés ... en Pologne. No comment.

Et on ne comprend pas comment l'existence même de ces camps ait pu être niée aussi longtemps.

Sur les 235.000 victimes du camp, on compte 110.000 juifs, 75.000 Polonais, les autres victimes étant des prisonniers de guerre. Ceux-ci, en provenance de 30 pays, étaient employés, dans des conditions effroyables, dans l'usine de fabrication de munitions locales, et exterminés quand ils devenaient trop faibles pour travailler.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marico 17/08/2019 22:15

Les prises de photos ne sont jamais anodines...alors pourquoi Cath montre-t-elle un sachet de czarnuszka ? Il a fallu que je cherche car mes connaissances en plantes sont restreintes... ah oui, c'est du cumin noir ou nigelle cumin noir...et ça soigne bcq de maux semble-t-il ! J'aime bien apprendre avec vous O)))
La fin du reportage est glaçante dit M-Hélène : bien ok avec elle o (((( bises

Cath 18/08/2019 18:45

Je n'avais pas vu que JD avait pris cette photo. L'autre jour, en allant au musée, nous nous sommes arrêtés manger une salade et il y avait ces petites graines noires dans la mienne (elle était super bonne et j'ai d'ailleurs noté tout ce qu'il y avait dedans) que je ne connaissais pas … donc j'ai cherché sur les marchés ce que ça pouvait être … et j'ai trouvé ! au goût, ça ne ressemble pas du tout au cumin, mais c'est vachement bon. J'en ai acheté un sachet, j'espère que j'en trouverai en France.
Que ça soigne beaucoup de maux … ça ne m'étonne pas, de toutes façons, toutes les plantes soignent tout plein de maux, il suffit juste de trouver celle qui te fera du bien :-)

Marie Hélène 17/08/2019 07:49

Glaçant... Nous ne réalisons pas notre chance..bisous