Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Notre dernière étape en voiture puisqu'Ifaty se trouve juste au-dessus de Tuléar d'où nous comptons repartir vendredi si "Air Peut-être" est au rendez-vous.

Au programme tout d'abord, Ilakaka, la capitale du Saphir. Un important filon de Saphir y a été détecté en 1998. La découverte a déclenché une "ruée vers le Saphir", de personnes en provenance de toutes les régions de Madagascar et des grands pays des pierres précieuses, l'Inde, le Sri Lanka et ... la Suisse ! En quelque mois, la bourgade d'une dizaine de familles s'est transformée en un rassemblement de plusieurs dizaines de milliers d'habitants.

De l'avis de Tita, les Suisses, on les voit moins les pieds dans l'eau qu'au bord de la N7 dans de belles maisons récemment construites.

Les autres sont les pieds dans l'eau avec leurs grands tamis ou au bistrot en train de boire le fruit de leurs découvertes. Tita n'est pas très rassuré : "pas de photos, s'il te plait"...

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Plus loin la recherche du saphir s'est un peu organisée. Une équipe creuse (jusqu'à 30 mètres de profondeur) et recueille la terre (promise) dans de grands sacs de toile. Une autre les transporte au bord de la (mince) rivière et une troisième tamise (En moyenne 1,5 g de saphir par m3 de sable). Et qui récolte à la fin ? Les Suisses bien entendu et ... les tenanciers de bistrots, boites de nuit, bordels et maisons de jeux !

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Hier nous avons abordé la tradition du "retournement des morts". C'est l'occasion de découvrir les tombeaux des Mahafaly (les "faiseurs de tabou") souvent très décorés.

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Celui-ci, on le devine, a œuvré dans la marine (rime riche !) avec un certain succès vue la taille de son tombeau ! On distingue même sa valise de grand voyageur...

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Les premiers baobabs apparaissent. Je sauve un caméléon. Le paysage se fait désertique. Les villages sont faits de huttes en bois et paille.

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty
Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Arrivée à Tuluar vers midi. Tita a bien roulé, motivé par l'idée de repartir dès ce soir et d'éviter deux pièges. Le premier est un radier où l'eau de la rivière, lorsqu'elle coule, passe directement sur la route... Le deuxième est ce pont provisoire construit dans le lit de la rivière lorsque le pont principal a été détruit sur les instructions d'un politique éclairé qui voulait donner aux provinces leur autonomie. Personne ne semble lui en avoir voulu puisqu'il faisait encore partie des 23 candidats aux présidentielles en novembre 2018. S'il avait été élu, il aurait fait reconstruire le pont, mais avec deux postes de douane aux extrémités, ce qui, évidemment, changeait tout !!!

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

 

Bref, une seule pluie tropicale et les chauffeurs peuvent rester bloqués jusqu'à une semaine en l'un ou l'autre de ces spots (Selon Tita...)

Le temps est caniculaire à Tuluar où nous ne faisons que passer pour tirer un million d'ariarys pour solder nos comptes avec notre chauffeur-guide. Un dernier repas pris en commun et nous nous souhaitons mutuellement bon retour.

Selon la tradition, Cath nous a réservé un bungalow à 20 mètres des vagues qui a (nous l'espérons pour lui) connu une époque plus faste.

Nous testons la température de l'eau : 28 ? 30 °C peut-être ? C'est l'effet lagon. La profondeur ne dépasse pas 50 cm pendant une centaine de mètres. Heureusement, l'eau de la douche est fraîche ; cela compense...

 

Lundi 21 janvier 2019 - J36 - Ifaty

Publié dans 2019 - Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Axelle 21/01/2019 20:59

Et des photos du bungalow ? :)))