Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Nous amorçons notre retour et choisissons la route qui descend nord-sud vers Trois Rivières en passant par La Tuque et Shawinigan. 250 kms d'une route tranquille au milieu des bois, mais pas spécialement belle et pas du tout prévue pour permettre aux touristes d'apprécier les paysages. Pas un seul emplacement de stationnement sur la route.

Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan

Tuque fermement décidés à y consacrer un peu de temps.

Le bourg ne se distingue pas des autres bourgs québécois. Des grandes avenues, des maisons, une usine et naturellement tous les supermarchés et fast food canadiens. Pas de Quiltshop ! Rien qui permette de se poser une petite heure. Si, finalement, ce sera l'occasion de découvrir Dollarama, l'équivalent de la Farfouille chez nous.

Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan

A mi-chemin entre le lac Saint-Jean et Shawinigan, nous nous arrêtons à La

Pique-nique sur le bord de la route et nous arrivons rapidement à Shawinigan. Le motel se révèle être un hôtel. La chambre, quoique confortable, est lugubre. Nous décidons d'aller parcourir le Parc National de la Mauricie, une boucle d'une quinzaine de kilomètres (pensais-je, quarante en fait).

Nous l'attaquons d'un coté, mais elle est coupée pour cause de travaux. Il est 17h30, l'heure à laquelle les animaux sortent pour aller boire. Nous insistons et décidons de faire la demi-boucle par l'autre coté. L'intérêt est nul tant sur le plan faunique que paysager et nous décidons de faire demi-tour ... lorsqu'il se passe enfin quelque chose dans cette journée morose.

Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan

A la sortie d'un pont un énorme semi-remorque stationne, warnings allumés. Le chauffeur nous fait signe. Il vient de l'Ontario et ne parle qu'anglais. Il cherche le chemin Saint-François à Saint-François. Cath vient à son secours, GPS en main. Il est bien sur le chemin Saint-François mais il doit traverser le pont et un panneau semble l'interdire. Il veut savoir s'il peut passer.

Son lieu de livraison est à 10 minutes. Nous lui proposons de l'emmener chez son client. Il finit par accepter mais demande à Cath de bien vouloir garder son semi-remorque, au cas où la police passerait.

Et voilà Cath gardienne de semi-remorque en pleine nature (mais à l'entrée d'un pont...) et moi chauffeur d'un chauffeur de semi-remorque de l'Ontario qui me pilote GPS en mains.

On traverse le pont, on roule, on tourne à gauche, on roule, ça descend, ça tourne à nouveau à gauche. Au début, je surveille d'un œil le GPS du chauffeur, puis je me demande comment je vais retrouver mon chemin au retour et j'essaie de prendre des repères. Et ça tourne à gauche, et ça monte et ... nous nous retrouvons face au semi-remorque et à sa gardienne. Le GPS nous a fait faire une boucle d'un quart d'heure. C'est à ne rien comprendre !

Avec l'aide d'un habitant, nous reprenons les choses à 0. Il n'y a pas de Saint-François au Québec. Il y a donc une erreur dans l'adresse. Nous invitons notre chauffeur à appeler son bureau. Le temps que celui-ci fasse les recherches et le rappelle, nous l'aidons à faire demi-tour. Il est enfin rassuré et on sent qu'il entrevoit une issue favorable à sa galère. Nous nous saluons chaleureusement et nous reprenons notre route. Un seul regret : Ne pas savoir à combien de kilomètres de son objectif il se trouve.

 

Un petit quizz sur le chemin du retour. Que fait Cath sur ce superbe pont couvert ? Allez, je mets une petite pièce sur Marico !

Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan

Et 3 citations pour enrichir la collection. Un point positif chez les Québécois : leur humour !

Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan
Mardi 4 septembre 2018 - Shawinigan

Publié dans 2018 - Quebec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marico 06/09/2018 05:03

Bravo Thérèse !

Cath 06/09/2018 00:30

Voici le texte exact : Si vous souhaitez un autre dîner à l'heure ou les phalènes s'envolent, passez ce soir après avoir terminè votre travail...quand vous voulez"...

Thérèse 05/09/2018 23:39

Cath cherche Clint Eastwood photographiant les ponts couverts "sur la route de Madison"...

Cath 05/09/2018 23:43

Bravo ... Je venais de coller mon invitation à dîner pour Clint le lendemain soir !
Je te dirai demain si il est venu :-)

Cath 05/09/2018 14:23

Moi j'avais misé sur une bonne réponse de Gaëlle ... eh Gaelle où es tu ?

Marico 05/09/2018 10:54

Si c'est le pont auquel je pense, si tu es au milieu tu ressens les vibrations causées par le débit de la rivière. ...

marie hélène la plus belle 05/09/2018 08:58

Cat prend des mesures pour construire la même chose en Savoie ! Coucou bande de veinards ! ce n'est pas demain la veille que je pourrai voyager ! mais après 4 semaines de marche et de rencontres familiales dans les Pyrénées, le moral est bon ! billets déjà pris pour le 26 octobre ! Merci pour la chouette carte, bon retour, ENJOY ! mh

Cathg 05/09/2018 14:21

Coucou la plus belle :-)
Très contente de ton post sur le blog. C'est le 1er non ? Bravo !!!!

Marico 05/09/2018 07:34

Ce doit être une histoire de clous sur une planche : 4 au lieu de 5...ou 5 au lieu de 4 !!! Et Cath cherche où c'est en dansant 0)))

Marico 05/09/2018 07:15

Je répondrais bien que Cath y danse ...mais nous ne sommes pas à Avignon !!!!... ou qu'elle cherche l'équilibre sur la poutre la plus sensible...mais... mais...
La Tuque que jevoulais voir car ville natale de F. Leclerc, que c'est moche et en plus je n'ai pas supporté l'odeur de la cellulose !