Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

On est un peu dans le doute lorsqu'on débarque dans un nouveau pays, sans guide, sans carte, sans itinéraire ni points à visiter …

C'est le cas ce matin à Praia puisqu'il n'y a pas de guide du Routard du Cap Vert et que nous arrivons la fleur au fusil … Mais nos doutes vont être vite levés grâce à notre hôte italien qui se rattrape de son match de foot d'hier soir.

Il nous sort une carte de l'île, puis prend son téléphone pour s'assurer que son pote a bien un véhicule de libre et enfin nous emmène avec sa voiture au garage en question.

À 9h00, nous sommes au volant d'une Panda blanche toute neuve, nous avons une carte et un itinéraire bien défini : remonter l'île par la route centrale et la redescendre par la côte Est. En 4 jours, cela devrait le faire car les curiosités touristiques sont rares. Cath rajoute une carte téléphonique locale, ce qui nous permet d'avoir un wifi perso et illico, sur les conseils de Booking qui l'avise que les hébergements sont rares et chers, elle réserve une nuit pour ce soir.

Et nous sommes sur la route …


 

Les paysages sont beaux ; comme si un immense volcan avait été travaillé par l'érosion laissant ici ou là quelques rochers courageux que couvre une végétation verdâtre.

Sur tous les pans exploitables, des groupes de paysans s'activent, créant des petites restanques, creusant des trous pour semer ou planter quoi ? Nous le saurons bientôt.

Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal

Arrêt déjeuner à Assomada dans une gargote.

Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal

Nous arrivons au nord de l'île, à Tarrafal. Une grande bourgade aux larges rues pavées. Le « Vistamar », au bord d'une petite plage, s'avère être un (le ?) bon choix.

Réflexions faites, et après avoir constaté qu'il n'y avait pas d'hébergement sur la côte Est, nous réservons une deuxième nuit.

Pour l'anecdote, le coût en direct s'avère très supérieur au coût par Booking. Nous essayons de faire comprendre à la charmante jeune femme responsable de l'accueil qu'elle a intérêt à s'aligner sur le prix de Booking, ce qui lui permettra d'économiser la commission de 15% prélevée par Booking. Rien n'y fait. Nous remontons dans notre chambre, réservons par Booking et revenons vérifier que la procédure a fonctionné. « Ben mon yeu, c'est ça l'Afouique » !!!


 

Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Mercredi 30 août 2017 – Praia to Tarrafal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fourmi 03/09/2017 11:43

Les touristes n'ont pas l'air très nombreux ce qui n'est pas plus mal pour vous
J'espère que Cath est remise et que vous allez profiter sereinement de votre séjour
Sommes de retour de notre rando de 8 jours dans les écrins très peu de wifi donc je lis vos contre-rendus seulement maintenant

Thérèse 31/08/2017 22:47

un flamboyant... tu pourrais me faire une photo de branche, voire une macro de fleur STP? j'avais raté les miennes... merci!

notretourdumondeparpetitsbouts 01/09/2017 22:52

J'ai essayé, mais je ne suis pas satisfait. On ne voit pas le pétale blanc ... Je recommence asap (as soon as possible) ...

Nadine 31/08/2017 11:26

Ça m'a l'air d'être un joli pays
Y a t'il de l'artisanat local?
Toujours de bien belles photos

Cath 03/09/2017 23:33

Non pas d'artisanat local.
Il y a du tissu africain qui vient de chine.
Des babioles en paille, en récup de bouchons et de canettes qui viennent du Sénégal.
Et bien sur pas de Dés (comme au Sénégal).

Stinadanse 31/08/2017 11:04

Ca a l'air bien paisible et ça donne envie.
On attend la suite.