Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Petite correction pour hier soir. L'italienne passe une commande auprès d'un restaurant du voisinage et nous propose de nous joindre à elle et à ses amis. Nous remplaçons heureusement le rosé-cacahuètes par des crevettes grillées. Bon, ce sont des daurades qui arrivent … Mais nous ne perdons pas au change.

Violent orage tropical pendant le début de la nuit. La Reposière puissance 2. Le matelas à ressort a du mal à amortir mes bonds à chaque coup de tonnerre.

Nous partons avec Daouda direction Joal. Réflexions faites, c'est le mode de déplacement qui nous est apparu le plus adapté. Avant chaque nouveau déplacement, nous demandons à l'hôtel de nous trouver un taxi ou un véhicule avec chauffeur.

La première partie est une piste détrempée.

Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal

Puis nous rejoignons la route à Popenguine. (Je donne des détails, maintenant que je sais que nous sommes suivis par une connaisseuse … 40 ans plus tard, je pense que les choses ont peu changé ...).

Nous comptions faire une halte à Mbour pour aller voir le port de pêche, mais les embouteillages et notre chauffeur nous en dissuadent.

Au chapitre « culture locale », nous aurons appris qu'un mouton se vend aux environs de 1.000 € !!! Pour rendre hommage à Dieu, en souvenir du sacrifice d'Abraham, tout homme de plus de 18 ans est censé acheter et sacrifier un mouton. Il doit être beau et fort, de bonne race et en bonne santé (je parle du mouton …). Le prix relève donc plus d'un investissement religieux que d'un achat festif.

Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal

Autre enrichissement culturel. La pêche. Il y a deux type de pêche. La pêche côtière, avec une petite embarcation pouvant emmener 3 pêcheurs, et la pèche au large. Les pêcheurs partent à 5 ou 6 sur des bateaux à peine plus gros. Ils restent en mer 7 à 8 jours. Nous avons du mal à comprendre comment ils dorment et comment ils arrivent à s'abriter d'orages tels que celui qui a éclaté la nuit dernière. Quand à la fraîcheur du poisson après 8 jours de mer ? Ils emmènent de la glace paraît-il …

Nous ne sommes donc pas surpris (mais forcément déçus) d'apprendre que le poisson grillé de ce midi a été congelé … D'ailleurs il est encore cru à cœur et le cuistot s'excusera : « c'est la décongélation ».

Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal

Première partie de l'après-midi consacrée à la visite de l'île de Fadiouth, à 2 pas de Joal où se trouve notre hôtel.

Première caractéristique : elle est entièrement constituée de coquillages accumulés au cours des siècles sur plusieurs mètres de hauteur.

Deuxième caractéristique : elle est reliée au continent par un pont en bois de 500 mètres de long.

Troisième caractéristique : elle est habitée à 90 % par des chrétiens et les 2 religions cohabitent paisiblement … avec l'animisme pour qui chaque sénégalais semble garder une petite place au fond du cœur.

Quatrième caractéristique enfin : l'île est auto-gérée. D'où les « maisons à palabres » que l'on trouve à chaque coin de rue. L'organisation des visites des touristes, l'organisation de la vente des souvenirs ou la collecte des ordures ménagères sont trois bons exemples d'autogestion. La vllle est propre et le site accessible dans des conditions agréables.

Ceci dit, et c'est vrai depuis notre arrivée, nous ne sommes pas génés par les toubabs …


 

Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal

Nous laissons passer la pluie pour rejoindre le port et assister à un grand moment d'authenticité locale : le retour des pêcheurs.

Les images parlent d'elles-mêmes ...

Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Lundi 28 août 2017 – De Toubab Dialaw à Joal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Duc 29/08/2017 14:12

JACQUES ramene un mouton a la Reposiére il aura de quoi manger !!! Belles vues .bisous

Stinadanse 29/08/2017 10:10

Sympathique tous ces bateaux colorés rentrant de la pêche !