J13 – Samedi 9 janvier 2016 – Raudales

Publié le par notretourdumondeparpetitsbouts

Oui, tu as bien noté « Raudales ». Si tu demandes personne ne connait, encore moins le Routard et on le comprend …

En fait nous avons voulu appliquer la règle numéro 1 du Routard : Ne jamais arriver quelque part la nuit tombée sans avoir réservé.

Et là, il était 18h00 et nous étions au milieu de nulle part sur un pseudo-autoroute qui n'avait que le péage pour autoroute, à 100 kms de Tuxtla Guttierrez, la capitale du Chiapas.

Naturellement, nous n'aurions jamais dû nous trouver dans ce coin paumé. D'abord, parce que dans notre projet initial nous devions nous trouver au Guatemala, si les loueurs nous l'avaient autorisé. Ensuite, parce que la meilleure route pour repartir vers le Nord est celle que nous avons emprunté avant-hier et qui ne nous avait pas laissé de bons souvenirs.

Enfin parce que nous n'avons pas arrêté de nous prendre les pieds dans la carte. Dès le départ, nous avons mis 3 heures au lieu d'une pour rejoindre le Canyon de Sumidero. Nous avons pris la petite route de montagne au lieu de l'autoroute. Puis nous avons mal positionné le canyon et sommes partis plein Nord pendant 40 kms avant de nous rendre compte de notre erreur...

Quoi ? Tu t'en fous ? Ben tu as bien raison. Passons aux choses sérieuses.

Lorsque nous avons fait demi-tour, nous venions d'être confrontés à la « ropa », la corde. Une institution dans le Chiapas à laquelle nous avons été confrontés deux fois avant-hier, mais sans avoir pu prendre les photos témoin.

Je t'explique, tu vas comprendre. Normalement la ropa est un truc de gamins. Ils se mettent de part et d'autre de la route, au dessus d'un « tope » et profite de ce que la voiture est quasiment à l'arrêt pour tendre une corde. Du coup, tu ne peux plus partir sans risquer de les blesser et ils se précipitent pour quémander une pièce ou pour vendre des gadgets.

Avant-hier nous avons été confrontés à l'organisation a priori imparable de 4 gamines des calimity Jane en herbe. 2 à la corde, 2 aux portières. Sauf que lorsque les 2 à la corde ont compris qu'elles s'étaient faites avoir par leurs 2 copines, elles ont lâché la corde, nous libérant le passage...

Aujourd'hui, samedi, c'est un père qui faisait équipe avec sa gamine. Il tend la corde, on s'arrête et il attend qu'on ait donné une pièce à sa gamine ! Heureusement la gamine n'était pas très motivée, nous avons été libérés sans rançon. Dans les deux sens, du reste puisque nous avons été confrontés deux fois à cet odieux piège familial !

La "ropa", ici familiale ...
La "ropa", ici familiale ...
La "ropa", ici familiale ...

La "ropa", ici familiale ...

Bon et ce canyon del Sumidero ? Ben voici les photos … Cela ne vaut ni l'Ardèche, ni le Verdon ... Sauf que nous n'avons pas ces gros crocos ou ces cormorans géants qui attendent patiemment qu'un touriste tombe à l'eau. Deux perles : Arrêt sur le plus beau point de vue pour permettre aux touristes de faire des selfies à tour de rôle. Puis, au milieu de la balade, ces bistrotiers marins permettent aux touristes de reprendre des forces.

Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"
Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"
Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"
Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"
Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"
Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"
Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"

Visite du canyon del Sumitero à bord d'une "lancha"

Bon, terminons par notre nuit nulle part. Nous quittons donc l'autoroute à 18h00, juste à la tombée de la nuit, qui tombe vite sous les tropiques … Le panneau indique Raudales, puis plus rien. Nous roulons 12 kms. La nuit est noire. Rien. Nous finissons par nous arrêter près d'une lueur en bordure de route où s'agite une demi-douzaine de personnes. Ils se marrent. Cela doit faire un bail qu'ils n'ont pas vu un touriste dans le coin. Francia ? Encore plus drôle. Eux ne savent dire que « Chiapas » sans que nous ne comprenons qu'ils veulent nous indiquer que nous sommes dans le Chiapas ou qu'ils ne parlent que le Chiapas. Bon on comprend quand même qu'il n'y a rien plus loin, ce que l'état de la route nous avait déjà laissé deviner. Demi-tour, direction le pseudo autoroute où se trouve une station service. Il fallait tourner à gauche et non à droite. On repart et c'est ainsi que nous arrivons à Raudales. Quelques photos pour te laisser admirer l'hôtel et la chambre.

L'hôtel, la chambre, le diner ...
L'hôtel, la chambre, le diner ...
L'hôtel, la chambre, le diner ...

L'hôtel, la chambre, le diner ...

Nous ne parlons pas souvent d'argent sur ce blog parce que nous sommes des « routards de luxe ». Mais, pour info, si le plan t'intéresse pour plus tard, la chambre nous aura coûté 150 pesos, soit 8,20 € et le repas du soir, pris dans une gargotte, 105 pesos, soit 5,60 €. Je vais proposer à Cath de rester quelques jours !!!

Ceci dit dans cet hôtel minable, nous avons Internet dans la chambre ! Tu auras donc cet article à ton réveil …

Quant à nous, nous allons rêver à toutes les aventures chiapatesques qui ont eues pour cadre cette chambre !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cat92 11/01/2016 12:18

Beurk les grosses bêtes!! Magnifiques les vues du canyon!!

Delizazz 11/01/2016 01:37

Quelle idée effectivement de ne pas avoir emprunté la même route qu'à l'aller... Liza a explosé son record et la voiture de location sent encore son passage ! De bons souvenirs donc !
Demain isla mujeres... Dernière étape... Et vous du coup... Ça s'annonce comment la suite du trip ? Vous 'e rayez pas le Guatemala et Belize tout de même ?
Bisous !

Axelle 10/01/2016 22:55

La chambre est incroyable de confort dites-moi !!!!
Par contre pour le canyon, çà a l'air plutôt joli ! En kayak, et sans ces grosses bêtes non ???

Bisous

Ax

Marico 10/01/2016 14:36

Ici dimanche venteux et pluvieux....pas grave car je regarde vos reportages... et tout à l'heure, nous partons chez les copains pour tirer les rois !!!

valy 10/01/2016 11:39

Excellent dimanche à vous !
Bises

Nanou 10/01/2016 10:42

coucou !! j'aime bien vos commentaires ! si j'ai tout compris vous n'aviez pas votre boussole ??? cath , tu regrettes pas un peu La Reposière ???
bises à vous deux

fourmi 10/01/2016 10:22

vous pouvez imaginer ma tête derrière l'écran : je souris en lisant vos péripéties, c'est pimenté et au final c'est mieux que le voyage où il ne se passe pas grand chose d'extraordinaire. ceci dit je ne sais pas si j'aurais aimé vivre ces moments, je ne suis pas une routarde même de luxe

michele 10/01/2016 09:57

Coucou, tu vois cath tu n est pas confrontée à ces problèmes ds le beaufortain...Mreci pour ces belles photos et vos commentaires humoristiques, j adore. Bises à vous.